Qu’est ce qu’un(e) DataScientist?

Notre Data-Scientist est en plein recrutement, il nous donne son avis et ses attentes.

– Xavier Bebin, commençons par une courte présentation, qui es-tu?
Xavier, 39 ans, breton. Je travaille pour Squid Solutions depuis 8 ans maintenant. En terme de formation, j’ai une double compétence informatique et statistique. J’ai aussi un master de bio informatique.
J’ai travaillé avec les fondateurs de Squid Solutions à SLP Infoware (Gemplus). Nous travaillions déjà autour de la donnée.

– Quel est ton rôle chez Squid Solutions ?

J’ai deux rôles : Data Scientist et Project Manager. Je m’occupe d’une part de l’analyse de données et de la définition des indicateurs « business ». Concrètement, en collaboration avec les clients, je définis, construis puis valide les tableaux de bords « Big Data » nécessaires à leurs besoins. D’autre part, je coordonne les projets et gère les relations avec les clients.

– Squid est en phase de recrutement, peux-tu nous détailler vos besoins et le profil que tu recherches ?

Aujourd’hui je recherche un Data Scientist. Tel qu’il est défini de manière générale, dans les revues spécialisées et sur le web autour du Big Data, un data scientist doit avoir à la fois des compétences statistiques et informatiques. Il doit être capable de travailler sur des gros volumes de données sans dépendre de ressources informatiques annexes afin de s’adapter rapidement aux besoins. Il doit aussi être en mesure de comprendre les enjeux « metiers » des projets et posséder des qualités pédagogiques et de communication fortes. C’est forcément difficile à trouver puisque cela requiert des qualités différentes. Ces profils sont rares du fait du manque de formations.

Par rapport à cette définition, je recherche plus une double compétence informatique (capable de gérer soi même le data processing – autonomie sur le travail de la donnée) couplée avec une grande capacité exploratoire des données et de fortes qualités relationnelles. L’expertise statistique de modélisation peut s’acquérir au fil du temps surtout si la personne a eu une formation d’ingénieur ou d’un très bon niveau mathématique.

Concernant nos besoins spécifiques et par rapport à un data miner classique, la taille de notre structure et la grosse volumétrie des données impliquent pour notre nouvelle recrue d’être autonome, de monter rapidement en puissance et d’aller à la rencontre du client.

– Tu as déjà reçu plusieurs candidate(e)s dont plusieurs filles.

Nous sommes une dizaine chez Squid, des profils essentiellement très techniques et nous avons une véritable volonté de diversifier les profils en interne.
Je compte sur des qualités relationnelles fortes pour travailler sur des projets informatiques complexes autour de la « data ».
On veut aussi casser l’image du geek.
Le profil type de l’informaticien est un homme au caractère introverti. Les femmes recherchent plus la communication. Ce sera unE Data Scientist !